Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 13:25
Encore une arme blanche de légende , la dague Fairbairn-Sykes, poignard emblèmatique des commandos de la seconde guerre mondiale. Mais avant de parler de cette dague il faut évoquer ses concepteurs.

William E. Fairbairn. Il sert de 1901 à 1907 dans les Royal Marines puis à partir de 1907 comme Officier instructeur dans la police de Shanghaï ou il enseigne, le close combat, le combat à l'arme blanche et le tir. Il rencontre avec Sykes en 1920.
Eric A. Sykes Commence par travailler pour une compagnie d'importation d'arme en Asie, ensuite il s'engage dans l'armée britannique ou ses aptitudes pour le tir le désigne comme tireur d'élite, il combat entre autre sur le front ouest. Il retourne en Chine vers 1917 et s'engage comme volontaire dans la police de Shanghaï en 1926.

Fairbairn et Sykes retournent ensembles en Angleterre en 1941 et offrent leurs services au Département de la Guerre. Ils sont engagés avec le grade de capitaine et mutés au centre d'entrainement des commandos pour donner des cours de combat au corps à corps et de tir.
C'est à cette époque que Fairbairn et Sykes décident de créer un couteau spécifique pour les commandos.
Leur choix se porte sur une une lame de 7 pouces (17,8 cm) à double tranchant, une poignée métallique de 5 pouces assez lourde pour donner une prise ferme et un meilleur contrôle, un pommeau renforcé pour pouvoir frapper avec et une garde en S pour protéger la main. Il est accompagné d'un fourreau en cuir avec deux pates de fixation à coudre sur le tenue au choix de l'utilisateur.




Dague Sykes Fairbairn 1er modèle.

les premiers exemplaires sont fabriqués à Sheffield en janvier 1941 par la prestigieuse firme Wilkinson Sword, manuellement et dans le meilleur acier, les lames étaient polie brillant.

Les premiers poignards furent probablement distribués aux Commandos N°3 et N°4 lors de la première opération importante en mars 1941 aux îles Lofoten en Norvège.
La demande étant importante la fabrication est simplifiée et de qualité inférieure, d'autres fabriquant sont associés à la production,la lame brillante est abandonnée pour une une lame et poignée noire mat et la garde en S par un simple ovale.
Le couteau et le fourreau coûtaient à cette époque 13 shilling et 6 pences (4€50).
 
Le troisième modèle fut fabriqué en février 1943, en noir avec une poignée cannelé et en matériau moins coûteux. il est toujours employé à l'heure actuelle.

Ce poignard furent utilisés au combat par de nombreuses unités parmi lesquelles :
Les Commandos, Parachutistes, Royal Marines, Special Air Service, mais également par des unités canadienne et américaines. L'O.S.S Office of Stratégic Service l'ancêtre de la CIA, ainsi que des unités de reconnaissances des U.S Marines utilisèrent un modèle similaire.

FS croiséeDeux dagues S.F de ma collection, le modèle classique noir fabrique par Cooper Sheffield
et un model de présentation, poignée bois canelée, lame et guarde polie brillant
marquée
SAS Sheffield England , le foureau est identique pour les deux modèles.



FS_indo.jpg
Un model inspiré de la dague S.F, lame un peu plus courte poignée métal semblable aux deuxième modèle, fabriqué par Carl Shlieper Eye brand, Solingen. pour le compte des commandos de l'armée indonésienne. Fourreau en cuir noir de qualité médiocre.
















Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Pointu et tranchant
  • Pointu et tranchant
  • : Blog d'un collectionneur de couteaux
  • Contact

Profil

  • Cadnium
  • Collectionneur de couteaux militaires, pliants modernes, pince outils et autres couteaux industriels.
  • Collectionneur de couteaux militaires, pliants modernes, pince outils et autres couteaux industriels.

Texte Libre

Texte Libre